top of page

EMPTY GARDEN
2020, 21'05
musique acousmatique, stéréo
deuxième pièce du triptyque Gardens

> > >

“le vide est un facteur d’anéantissement apportant dans toute substance la contagion de son néant”, Bachelard

Cette formule résume la conception du “vide” au Moyen Âge. Le vide m’inspire ici une forme de jardin intérieur.
Il y a différentes conceptions du vide dans l’histoire de l’humanité. Aussi bien en sciences, que dans la culture ou les religions. L’homme cherche toujours à expliquer “le vide”. Je prends ici le parti qui dit que le vide est plein, qu’il est à l’origine de tout. Empty Garden est composée dans l’idée de proposer un deuxième volet à ma pièce “Black Garden” commandée par l’INA-GRM. La forme s’’en rapproche et l’univers sonore s’y développe avec certaines reprises.

I. From nothing
II. Noir I
III. In front of the stones

IV. Noir II
V. In the ground
VI. Noir III
VII. Strange immobility

VIII. This is black and light

/prises de sons diverses, corps sonores, synthèse analogique, prises de sons de violoncelle avec Lola Malique dans les studios de l'INA-GRM 

CRÉATION au festival FUTURA le 22 août 2020 par Éric Broitmann sur l'Acousmonium Motus à Crest, France 

REPRISES > > >

• 08.10.20 - Diffusion radio 22h-00h @ Radio Libertaire - Paris, France

diffusion de "Empty Garden" dans l'émission Epsilonia par Jean-Baptiste Favory et David Buxton

• 10.03.21 - Diffusion radio 22h-00h @ Radio Libertaire - Paris, France

diffusion de "Empty Garden" dans l'émission Epsilonia par Jean-Baptiste Favory

• 31.03.21 - Acousma @ Alexandrinsky Theater - St-Perstersburg, Russia

curated by Institut Français de St-Petersbourg and New Media Lab from Alexandrinsky Theater and Zdes na Taganke

gallery from Moscow, "Empty Garden" ​(octophonic interpretation version)

• 01.08.21 - Acousma @ Festival Acousmonium - St-Petersburg, Russia

"Empty Garden" performed in Alexandrinsky Theater - more infos / Replay Youtube

• 15.11.21 - Acousma @ Cité de la musique de Marseille - Tintamarres#16 - Marseille, France

première du triptyque Gardens, "Black Garden", "Empty Garden", "Light Garden"

PRESSE > > >

"Empty garden, la pièce en huit mouvements d’Armando Balice (1985), interroge les notions de plein et de vide, de noir et de lumière. La pièce impressionne par ses contrastes et la profondeur de champ qu’elle découvre." Michèle Tosi, ResMusica, août 2020

bottom of page