Armando Balice est un compositeur Franco-italien également improvisateur et musicien électroacoustique. Il est directeur et co-fondateur de la compagnie de création sonore et musicale Alcôme et enseigne la composition électroacoustique au conservatoire du Grand Chalon. Il collabore également avec La Muse en Circuit en tant qu’artiste intervenant pédagogique. 

 

   Dans ses compositions électroacoustiques, mixtes et acousmatiques, il développe une écriture orchestrale, et joue avec les frontières des genres. Cette démarche l’amène à développer une esthétique personnelle influencée tout autant par les musiques classiques que par les musiques expérimentales ou même rock et métal. La dimension poétique et symbolique du « noir » inspire ses musiques.

 

   Il a bénéficier de commandes de différentes structures comme l’INA-GRM, La Muse en Circuit dans le cadre des Fabriques à Musique de la SACEM, ou encore de la compagnie musicale Motus ainsi que de divers festivals.

Ses musiques ont été jouées dans de nombreux pays, notamment au festival Silence en Italie, au conservatoire de Wuhan et à Pékin en Chine, au Japon, au festival Acousmonium en Russie, en Roumanie, en Espagne, etc.

 

   Après un cursus complet en saxophone au conservatoire de Besançon et une licence de musicologie, il étudie la composition électroacoustique avec Jean-Marc Weber au conservatoire de Chalon-sur-Saône puis au Pôle Supérieur d’enseignement artistique de Paris Boulogne-Billancourt avec Denis Dufour et Jonathan Prager avant de poursuivre avec un Master en musique électroacoustique et arts sonores à l’université Paris-Est Marne-La-Vallée et l’INA-GRM. En 2013, il conçoit l’acousmonium de la compagnie Alcôme avec laquelle il organise régulièrement des concerts et mène des actions pédagogiques autour des musiques électroacoustiques.